L'Église de l'Antiquité tardive, 303-604

By Henri-Irénée Marrou

"H.-I. Marrou décrit remarquablement ces formes populaires de piété qui se développent, ces nouvelles liturgies qui s'élaborent, ces nouvelles family members, au plan politique, qui se nouent entre les chrétiens et le pouvoir, bref l'éclosion de ces Christiana tempora, de certaines buildings de chrétienté dont le Moyen Age gardera le keepsake nostalgique et souvent erroné."Michel Meslin, Esprit"Le soin qu'il met à décrire le cadre politico-social où se développera los angeles vie de l'Eglise pendant le Bas-Empire, puis sous les Byzantins, l. a. multiplication de cartes très opportunes, l'insistance mise sur l. a. description des cérémonies du culte ou des formes de dévotion apportent autant de touches concrètes [...] Ce maître des études religieuses ne sacrifie aspect l'étude du mouvement des idées ni l'oeuvre de maîtres de l. a. pensée chrétienne. Les péripéties de los angeles crise arienne, les querelles christologiques des Ve et VIe siècles, les efforts des grands conciles, si souvent traversés par l'esprit de secte ou de domination, font l'objet de chapitres très solides et précis."André Latreille, Le MondeHenri-Irénée Marrou (1904-1977)Normalien, il soutient sa thèse en 1937 sur Saint Augustin et los angeles Fin de los angeles tradition vintage. Titulaire de l. a. chaire d'histoire de los angeles Sorbonne, archéologue, épigraphiste, musicologue et historien, il s'est imposé comme l'un de nos grands spécialistes de l'Antiquité.

Show description

Quick preview of L'Église de l'Antiquité tardive, 303-604 PDF

Show sample text content

Peeters, Les débuts du christianisme en Géorgie d’après les assets hagiographiques, An. Boll. , 50 (1932), p. 5-58. M. Tarchnishvili, assets arméno-géorgiennes de l’histoire ancienne de l’Église de Géorgie, Le Muséon, 60 (1947), p. 29-50. POUR L’IBÉRIE OU LES AGHOUANS : P. Pecters, Jérémie, évêque de l’Ibérie perse (431), An. Boll. , fifty one (1933), p. 5-33. G. Dumézil, Une chrétienté disparue, les Albaniens du Caucase, Mélanges asiatiques, magazine asiatique, 1940-1941, p. 125-132. POUR LES GERMAINS CONVERTIS PAR WULFILA : Zeiller, Les origines chrétiennes dans les provinces danubiennes de l’Empire romain, Paris, 1918.

T. II, p. fifty two, no 1 (Diehl 990), 15. 31. Moralia in activity, I, praef. , 1-2. 32. Concilia aevi merovingici (M. G. H. , Leges, III, Concilia, t. I), p. fifty six, can. 1. 33. Epist. VIII, four (M. G. H. , Epist. , t. II), p. 7. 34. Grégoire de excursions, Historia Francorum, X, 15. 35. Ibid. , VIII, 39. Bibliographie Le quatrième siècle I. LE CHRISTIANISME À LA VEILLE DE LA GRANDE PERSÉCUTION L’étude de l’histoire religieuse ne doit pas être séparée de l’histoire générale du monde vintage, où le rôle du christianisme prend à partir du IVe siècle une significance croissante.

GENSÉRIC, 1, 2. Géorgie, 1, 2, three, four. Gépides, 1. GERMAIN D’AUXERRE (saint), 1, 2, three. Germanie, Germains, 1, 2, three, four, 5-6, 7, 8-9, 10, eleven, 12, thirteen. GERVAIS (saint), 1. Ghassanides (Arabes), 1. GIBBON, 1. GILDAS (saint), 1. Gladiateurs, 1, 2. Gnose, Gnosticisme, Gnostiques, 1, 2, three. GOAR (saint), 1. GONDEBAUD, 1. GONTRAN (roi de Bourgogne), 1. GORGONIUS, 1. Goths, 1, 2. GOTTSCHALK, 1. Grâce, 1, 2-3. Graques, 1. Grado, 1. Grammaire, 1, 2, three. GRATIEN, 1, 2, three, four. Grec, 1, 2, three, four, five, 6, 7, eight, nine, 10, 11-12, thirteen, 14, 15, sixteen, 17, 18, 19.

SUR LES � SAINTS SOUFFRANTS » : H. I. Marrou, Ammien Marcellin et les � Innocents » de Milan, Mélanges J. Lebreton II (Rech. S. R. , forty, 1952), Paris, 1952, p. 179-190. SUR L’ORDALIE ET LE DUEL JUDICIAIRE : H. Leclercq, Duel judiciaire, D. A. C. L. , IV, 2, col. 1660-1670 (1921) ; Ordalie, ibid. , XII, 2 (1936), col. 2377-2390. LE SERMENT : Ph. Hofmeister, Die christliche Eidesform, eine liturgische und rechisgeschichtliche Untersuchung, München, 1957. XIV. VERS LA CONVERSION DE L’EUROPE DU NORD RECONQUÊTE CULTURELLE DE los angeles GAULE DU NORD PAR LES AQUITAINS : P.

MARTIN : Recueil cité ci-dessus, p. 555. DAMASE : creation et commentaires de A. Ferrua, Epigrammata Damasiana, Città del Vaticano, 1942. HILAIRE : Bon état des recherches à sa date : R. Aigrain, Où en est l’étude des œuvres de saint Hilaire ? : Bull. Soc. des Antiqu. de l’Ouest, 3e Sér. XI (1936-1938), p. 691-710. P. Galtier, Saint Hilaire, le most appropriate docteur de l’Église latine, Paris, 1960. X. LA VIE CHRÉTIENNE À LA FIN DU IVE SIÈCLE POUR LES associations ECCLÉSIASTIQUES : Nous renvoyons à nouveau au manuel de : J.

Download PDF sample

Rated 4.42 of 5 – based on 31 votes